AccueilS'enregistrerConnexion
Le Mordor et le Haut Elfe dispo dans le magasin SDAO!
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée

Partagez | 
 

 Lizeth Heliandil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 30, 31, 32
AuteurMessage
Lizeth

avatar

Messages : 922
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 29
Localisation : Clamart

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Mer 25 Oct - 18:24

@Cellebiel derrière la porte, c'est plutôt simple, c'est la salle du rêve de Lizeth, dans sa prémonition, celle avec les bancs, l'estrade, tout ça.

Alors après, pour le père, oui, il semblerait qu'il soit toujours en vie. Pour rappel, on sait dans l'épisode 22 qu'il a disparu en Angmar quand il s'est fait attaquer par un groupe d'Angmarim. Il a bien pu être capturé, ou autre chose, on sait pas.

Pour Kintyra, on verra bien, il devrait y avoir du nouveau dans la prochaine publication.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helene-jacquin.toile-libre.org
Myrhendil

avatar

Messages : 331
Date d'inscription : 18/01/2016
Localisation : Un caillou au bout du monde
Humeur : Zen en général

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Sam 28 Oct - 5:46

"Et qu'a vue Liz en ouvrant la porte ? ou qu'a t-elle pas vu ? ..."

Ça ne m'avait pas choquée, pour moi, elle avait reconnu la pièce de son rêve.

Pour le coup, c'est l'attitude de la mère qui me choque. Est-ce bien elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Lizeth

avatar

Messages : 922
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 29
Localisation : Clamart

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Sam 28 Oct - 14:30

@Myrhendil a écrit:
Pour le coup, c'est l'attitude de la mère qui me choque. Est-ce bien elle ?

Oui, c'est bien sa mère. Mais à la manière dont elle se comporte, on remarque qu'elle n'a plus toute sa tête.

A la base, on peut penser que Gologmolva va et vient à Dol Guldur et que le sort qu'il utilise pour contrôler son esprit est tantôt fort, tantôt faible, ce qui a fait qu'elle a déraillé.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helene-jacquin.toile-libre.org
Lizeth

avatar

Messages : 922
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 29
Localisation : Clamart

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Dim 12 Nov - 19:01

#86

- Que voulez-vous dire, Mère ? demandai-je en relevant la tête.
- Nous sommes enfin tous les quatre, vous deux, votre père et moi.

Je quittai les bras de ma mère et fit un pas en arrière, les sourcils froncés. Comment Père pouvait-il être là s’il avait disparu - et probablement été tué - en Angmar. Je me souvenais encore très bien des mots que Galaenthir, le défunt chef des Cavaliers Solitaires, m’avait dit lorsqu’il m’avait annoncé qu’il avait appris que mon père avait été pris dans une embuscade alors qu’il s’aventurait à l’intérieur des terres dangereuses de l’ennemi. Devant mon air perdu, ma mère me sourit.

- Pourquoi ne t’installerais-tu pas, je vais te chercher quelque chose à te mettre sous la dent…

Elle m’invita près du fauteuil, mais je marquai une pause. Je croisai le regard de ma sœur, qui ne disait toujours rien. Elle avait l’air gêné.

- Kintyra, tu étais au courant ? Il est dans les geôles ? Ou dans l’un de ces appartements, en haut d’une tour ? l'interrogeai-je, espérant qu'elle réponde par l'affirmative.

Silence.

- Ne me dis pas que c’est Gologmolva, que Dhuilin est Gologmolva. S’il te plaît… implorai-je, en me passant les mains sur mes joues, devant ma bouche. Ne reste pas plantée là, Kin, réponds-moi !

Devant la moue qu’elle me présentait, je soupirai et me laissai tomber sur les coussins. Le visage entre les mains, je fixai le sol, à tenter de me rentrer cette information dans la tête. Combien de choses ma sœur me cachait-elle encore ? L’excitation que j’avais ressentie en montant les marches et même lorsque j’avais revu Mère, s’était évanouie. Qui étaient mes alliés dans toute cette histoire ? Oh, par Manwë, qu’avais-je donc fait ? J’avais tourné le dos aux seules personnes qui m’avaient toujours fait confiance, m’avaient toujours donné une chance, une seconde chance, un foyer, une cachette. Pendant tout ce temps, j’avais eu envie de partir, de les mettre à l’abri de mes problèmes, je n’avais pas voulu de leur aide, persuadée de ne pas la mériter. J’avais réagi sur un coup de tête, et ça avait été facile, j’avais même été soulagée quand Chandra m’avait conseillée de rejoindre Kintyra. A ce moment-là, la simplicité de la situation ne m’avait pas alarmée. Mais maintenant que j’y pensais, je me rendis compte que j’avais fait une énorme erreur. J’avais besoin des conseils d’Orchysdal, même des remarques piquantes d’Eljoying. J’aurais voulu que l’on m'ait retenu, mais j’avais tout fait pour l’en empêcher. Je n’avais même pas reparlé avec Amynduilas depuis le combat avec l’araignée géante, depuis qu’il avait mis sa vie en danger pour le bien de tout notre groupe. Et je lui avais confié Chandra, abandonnant ma seule chance de partir vivante de cette tour.

- Lizeth, entendis-je Mère dire tout en sentant une main légère sur mon épaule. Lizeth, tu ne vas pas bien ? Que puis-je faire pour toi ?

Je relevai la tête et tournai mon visage vers elle.

- Dis-moi que Père n’est pas Gologmolva.
- Oh, ma chérie… commença Mère.
- Oh ! Comme c’est touchant ! s’esclaffa une voix près de la porte.

Je me levai d’un bond. Dans l’embrasure de la porte, une grande silhouette toute habillée de noir marquait la pose. Gologmolva commença à frapper dans ses mains, apparemment amusé par la situation.

- Ooh, soupira-t-il, comme c’est touchant…

Il avait répété ces mots de manière malicieuse, ironique, blessante.

- Je n’ai plus besoin de ce masque, maintenant, continua-t-il en retirant l’accessoire et en s’en débarrassant. C’est bien dommage, j’avais préparé un discours, et j’avais prévu de le retirer à la fin, pour un meilleur effet !

Je vis que Mère baissait les yeux en signe de soumission. Une vague de colère m’envahit. Je pris mon arc, encochai une flèche et me plaçai entre elle et Gologmolva. Je tendis la corde, prête à tirer. Je voulus prévenir mon adversaire avec une remarque bien placée, mais ma gorge était encore nouée. Je pus détailler le visage de mon père pour la première fois. Il avait des cheveux blonds, le nez droit et de très fines lèvres. Quelque chose dans son regard était dérangeant – ou dérangé ? - et une vilaine cicatrice descendait depuis son œil gauche jusqu’à son menton. Je comprenais mieux pourquoi il utilisait un masque à présent.

- Lizeth, que fais-tu, baisse ton arme, m’ordonna Mère. Elle était dans mon dos, et voulut me forcer à obtempérer en me serrant le bras. Pourtant, je résistai.
- Mère, reprenez donc vos esprits ! l’incitai-je.
- Lizeth, ce n’est…
- Solriana, ça suffit ! maugréa Gologmolva. Écarte-toi !

Ma mère sursauta et au moment où elle s'exécuta, je vis Gologmolva faire un mouvement avec son bras comme s'il allait me lancer quelque chose. Une bulle d'air se forma dans la paume de sa main et il n'attendit pas une seconde de plus pour l'envoyer vers moi. Je décochai ma flèche, prise par surprise, mais elle rencontra le projectile et finit au sol. Gologmolva fit alors quelques pas vers moi et à une courte distance, il fit un geste en arc de cercle qui me fit décoller du sol. J’atterris violemment quelques mètres plus loin, renversant l’un des fauteuils et une petite table basse. Étourdie et endolorie, je tentai de reprendre mon souffle. Comment Gologmolva pouvait-il être mon père ?  Il s'était toujours comporté comme l'ennemi qu'il faudrait un jour affronter, mais il m'avait pratiquement "entraînée" pour ce moment. Et la manière dont il s'adressait à moi, à m'appeler "Sa Reine", j'avais même pensé qu'il ne me ferait jamais le moindre mal et emploierait tous les moyens pour me rallier à ses côtés. En fin de compte, je ne comptais pas sur des retrouvailles aussi ... violentes. Il n'avait pas retenu ses coups cette fois-ci. Le goût du sang dans ma bouche en était la preuve.

Je m'essuyai les lèvres d'un revers de la main et me remis debout. Je sortis mon épée du fourreau et me tins prête.


- Et tu comptes me couper en deux avec ton jouet ? Nous savons tous les deux ce qu'il s'est passé la dernière fois !

Il ne prenait même plus la peine d'être respectueux, passant du vouvoiement qu'il utilisait auparavant au tutoiement. Il se précipita vers moi, écartant les meubles de son passage. Je fis un rempart avec mon épée et ma main libre et créai un mur de volonté dans lequel il percuta. Le choc me fit reculer d'un pas, et je sentis mes muscles se contracter. La force qu'il opposait était bien plus forte que j'imaginais, et je me rendis compte que je ne pourrais pas résister bien longtemps. Je vis le sourire en coin de mon père se dessiner sur ses lèvres et cela me donna des frissons. Il appuya soudain plus fort sur mon barrage et déstabilisée, il put passer au travers. Il exerça une pression sur le poing qui tenait l'épée et ce dernier atterrit au milieu de mon visage. La douleur me brûla le visage. Je lâchai un cri en portant la main à la figure.

- Dhuilin, arrête ! demanda Mère en accourant près de moi.

Elle s’agenouilla devant moi et me pressa un tissu sur le nez. J’étais désorientée et frustrée d’être incapable de tenir face à Gologmolva. Kintyra tenta de son côté de calmer notre père. Elle l’entraîna en arrière et lui proposa d’entendre raison. Je ne savais pas dans quel camp elle jouait cette fois-ci, mais je sentais qu’elle essayait de gagner du temps. Elle continua à discuter avec lui à voix-basse et parfois elle me jetait des regards inquiets.

- Non, Père, elle n’est pas prête, vous ne pouvez pas faire ça maintenant ! cria ma sœur en essayant de retenir Gologmolva par le bras.
- Ne me dis pas ce que je dois faire, Kintyra !

Il la frappa au creux de l’estomac avec son coude et ma sœur tomba au sol, les bras pressés contre son corps. Elle avait du mal à reprendre son souffle. Gologmolva parcourut alors la distance nous séparant et la dernière chose que je me souvins fut sa main posée sur ma tête.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.helene-jacquin.toile-libre.org
Cellebiel

avatar

Messages : 412
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 27
Localisation : En bord de mer

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Dim 12 Nov - 21:10

Héhéhé j'étais pas loin de la vérité la dernière fois !!!!! Mais je ne pense pas que le père de Lizeth soit conscient de ce qu'il fait. Gologmolva a du prendre possession de son corps.
Mais lizeth est en bien mauvais posture !!! Ses amis vont-ils arrivés à temps ? ...
Allez chandra montre toi c'est le moment !

Continue Liz, j'attends la suite ! :)

Cellebiel
Revenir en haut Aller en bas
Lizeth

avatar

Messages : 922
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 29
Localisation : Clamart

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Mar 14 Nov - 16:55

Merci @Cellebiel .

Pour Gologmolva/Dhuilin, en fait le nom Gologmolva vient de Golog - Molva, je te laisse regarder à ce lien sa signification :)

http://www.angelfire.com/ia/orcishnations/englishorcish.html

(note: tout est dans la première page)

Je me suis dit que ça t'intéresserait Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helene-jacquin.toile-libre.org
Cellebiel

avatar

Messages : 412
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 27
Localisation : En bord de mer

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Jeu 16 Nov - 20:57

Ha j'ai trouvé ! ça m'éclaire un peu mais je crois que je vais avoir besoin d'autres petits indices Razz
Merci :)

Cellebiel
Revenir en haut Aller en bas
Orchys

avatar

Messages : 2188
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 46
Localisation : Lausanne, Confération Helvétique
Humeur : zen, même avec le fouet

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Jeu 30 Nov - 13:24

Liz a enfin retrouver Mère !!!!  bounce8  fiestat  balloon

Quoi ? Gologmolva est son Père ????  clap2

Oulà..... C'est houleux entre le Père et la Fille jawdrop

Quelle surprise !  Shocked

Et comme d'habitude, il y a du suspense...  sword

Ze me rézouis de lire la suite.  book2

Bravo Liz ! Merci pour ces 2 derniers BG (ze les ai lu que auzourd'hui)

PS : Psychologiquement, là on est tip top dans le passage de l'affect : il faut tuer le Père geek


 
Revenir en haut Aller en bas
Lizeth

avatar

Messages : 922
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 29
Localisation : Clamart

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Jeu 30 Nov - 14:46

Merki @Orchys, je suis au ralenti niveau BG, il faut dire que je me suis remise à The Elder Scrolls Online et du coup je néglige LOTRO...

Mais c'est pas pour autant que je ne pense pas à mes scènes de BG que je me repasse en boucle le soir dans mon lit :3
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helene-jacquin.toile-libre.org
Cellebiel

avatar

Messages : 412
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 27
Localisation : En bord de mer

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Jeu 30 Nov - 21:05

Ouais d'ailleurs Liz, soit dit en passant ... c'est quand le prochain BG ??? 

Cellebiel
Revenir en haut Aller en bas
Lizeth

avatar

Messages : 922
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 29
Localisation : Clamart

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Dim 7 Jan - 17:14

Retard powaaaaah, BG plus looooong ! Le prochain après celui-là, c'est celui d'Orri avec d'autres infos !! BONNE ANNÉE !!

BG#86

Je ne voyais ni n'entendais rien, et j'avais l'impression de flotter dans le vide. Cela n'était pas spécialement désagréable car j'étais épuisée de mon voyage, et je pouvais enfin me reposer un peu. Cependant, au bout d'un moment, je ne pus m'empêcher de repenser à ce qui m'avait amené ici. J'avais beau essayer de retracer mon parcours, je ne parvenais pas à mettre la main sur les derniers instants lucides que j'avais passés. Kintyra et moi étions arrivées à Dol Guldur, et ma sœur m'avait plus ou moins confessé qu'elle avait participé à l'effort de guerre dans le camp ennemi mais qu'elle n'avait été motivée que par le besoin de protéger Mère. Je n'avais alors su quoi penser, me mentait-elle, ou était-elle aussi innocente qu'elle voulait me faire croire ? Puis plus tard nous étions entrées dans la chambre de Mère, et cette dernière nous avait accueillies. C'était à partir de ce moment que mes souvenirs étaient devenus étrangement flous. Au moment où je pensais me rappeler de ce qu'il se passait ensuite, j'avais le sentiment d'être retenue et projetée en arrière, comme si quelque chose m'empêchait de découvrir ce qu'il en était. Mon esprit se fatigua des tentatives. Je préférai revenir à l'obscurité et au silence.

- Lizeth... chuchota une voix près de moi. Lizeth...
- Oui ? répondis-je, intriguée. Qui êtes-vous, où êtes-vous ?
- Laisse-moi d'abord te sortir de là, je vais prendre ta main, es-tu prête ?
- ... oui, je pense que oui.

Je sentis des picotements sur ma main droite et une légère pression. Tout à coup, tout s'illumina et je plissai les yeux, éblouie. Au bout de quelques secondes, je découvris où je me trouvais. Il s'agissait d'une tout petite île. Elle était entourée d'eau et aussi loin que je pouvais voir, il n'y avait rien autour. Mis à part une grande pierre plate au centre de l’îlot, l'endroit était dépourvu de relief.

- Asseyons-nous, veux-tu ?

Sa voix me fit sursauter. Il s'avança vers la pierre et s'assit dessus, élégamment. C'était un grand Elfe qui portait un pourpoint blanc brodé d'or et de vert. Ses cheveux blonds encadraient son visage et semblait flotter dans la brise. Il n'y avait aucun souffle d'air autour de nous, pourtant. Ses yeux verts me rappelèrent les miens. Il avait aussi cette fossette sur la joue gauche, qui se creusait alors qu'il me souriait. J'avais la même.

- Tu m'as reconnu, n'est-ce pas ? me demanda-t-il en accentuant son sourire.
- Vous êtes Dhuilin, mon père, déclarai-je timidement.
- C'est exact, je suis heureux de te voir enfin. Tu n'es plus le bébé que tu étais lorsque je suis parti.

Je me demandais ce qu'il faisait là.

- Tu es dans mon esprit, reprit-il comme s'il répondait à mes pensées. J'ai créé pour nous cet espace, pour que nous puissions parler.
- Vous n'êtes pas mort. Je croyais...
- Sssh.. Lizeth, mon enfant, ne parlons pas de moi mais de toi. Ta conscience s'est éloignée du monde réel. Tu ne pouvais plus supporter la douleur.
- Je ne me souviens de rien.
- Je peux t'aider à te souvenir, et à faire disparaître la douleur aussi.


Je me mis à contempler pendant quelques secondes l'eau de l'océan qui nous entourait, l'effet de lumière dans les vagues qui se mouvaient lentement. Je me rendis compte qu'il n'y avait pas de soleil ni de vent. Tout était si calme. Je tournai la tête vers mon père, qui attendait patiemment que je lui réponde. A dire vrai, j'étais plutôt bien dans ce monde spirituel, même dans le mien, bien qu'il n'y ait que l'obscurité. J'étais peut-être d'ailleurs capable de me créer un monde, moi aussi, comme l'avait fait mon géniteur. Je souris à cette pensée, j'avais tellement de questions, et il y avait tellement de temps à rattraper. Cependant, ce qu'il me proposait ne me convenait pas. Pourquoi m'aider à me souvenir ? Avais-je envie de revenir à ce monde de douleurs et de peine ?

- Je vais y réfléchir, Père.
- Prends tout ton temps, Lizeth.

L'océan, l'île et l'image de mon père s'effacèrent d'un seul coup. J'eus l'impression de perdre l'équilibre, mais dans l'obscurité de mon esprit, il n'y avait ni ciel, ni terre. Le fait d'avoir pu voir Dhuilin m'avait apporté un sentiment de soulagement et de douceur. Sa gentillesse et son désir de m'aider étaient grands, mais ce que je voulais restait flou. Tout comme ces souvenirs qui me manquaient. Je me concentrai sur le passé et sur mes motivations. La mission que j'avais entreprise il y a de nombreux mois semblait avoir pris fin. J'avais retrouvé les traces de mon père, et à mon réveil, je pourrais avoir entre les mains de précieuses informations concernant l'endroit où il se trouvait physiquement. Et lors de mon périple, j'avais rencontré les membres de la confrérie des Cavaliers, et j'avais pu grâce à eux avancer et gagner en compétence. J'avais encore beaucoup à parcourir et à apprendre, et il me tardait de les retrouver.

Une lueur devant moi apparut. Elle était assez faible mais elle prit peu à peu la forme d'un Elfe et je reconnus là Amynduilas. Cette apparition me réconforta. A la pensée de mes amis, j'avais dû créer une image du Chasseur. Il avait été mon guide, celui qui m'avait empêché d'abandonner de nombreuses fois. Il avait ce quelque chose que les autres n'avaient pas, et cela l'avait rendu spécial à mes yeux. Je voulais de nouveau être à ses côtés.

Amynduilas prit alors vie, son regard balaya les alentours avec curiosité, sinon avec inquiétude. Lorsque son regard croisa le mien il s'arrêta. Cela dépassait toute compréhension. Il prononça mon nom, et celui qui résonna dans mon esprit comme s'il avait été creux.


- Lizeth... répéta-t-il. Est-ce que tu vas bien ? Où sommes-nous ?

Une conscience bien à elle. Etait-ce vraiment l'esprit d'Amynduilas, venu dans cet endroit créé par le mien ? Si mon père avait pu le faire, d'autres le pouvaient peut-être aussi. Pourvu que ce ne soit pas le produit de mon imagination.

- Nous sommes... dans un endroit à l'écart de la réalité. Un refuge pour mon esprit, ça ne doit donc pas être la forme dans le monde physique.
- Ce n'est pas non plus l'endroit le plus accueillant, me confessa-t-il. Mais dis-moi, Lizeth, cette connexion... Chandra a-t-elle fait quelque chose entre nous ?

Je n'arrivais pas à me souvenir. D'ailleurs, je n'avais même plus pensé à l'esprit de feu depuis que j'étais ici. Puis cela me revint. Avant de laisser le groupe de la confrérie, Chandra m'avait demandé de laisser le pendentif dans les effets personnels d'Amynduilas. Je l'avais mis dans le fond de son sac, espérant qu'il ne le retrouve pas tout de suite. Cela avait été possible depuis que Chandra avait sauvé le Chasseur.

- Oui, avouai-je. En te soignant après le combat contre l'araignée, elle a...

J'hésitai. Tout cela était fondé sur une théorie que Chandra avait trouvée pour empêcher que le pouvoir du collier ne tombe entre de mauvaises mains. Théorie que j'aurais préféré éviter. Néanmoins, l'esprit ne s'était pas gêné et avait profité de la situation pour initier le processus, et il avait impliqué Amynduilas.

- Elle pense qu'il est possible de réinitialiser le pendentif en changeant son propriétaire.

La seule idée de savoir qu'Amynduilas pourrait être le propriétaire du pendentif m'effrayait. Il serait exposé à un grand danger, et je ne souhaitais pas qu'il ait à porter ce fardeau.

- Je ne comprends pas très bien, dit le Chasseur, en quoi cela resoudrait-il la situation ? De ce fait, si l'ennemi s'empare du pendentif, le propriétaire ne changerait-il pas ?
- Oui, bien sûr, mais il ne serait pas réinitialisé. C'est assez compliqué à expliquer, et je ne suis même pas sûre d'avoir tout compris moi-même.
- Maintenant que tu es lancée sur le sujet, et que cela me concerne, j'aimerais en savoir plus.

Il avait raison, j'avais commencé à lui en parler, je ne pouvais pas m'arrêter là.

- D'après Chandra, elle est un esprit ancien, l'une des premières Elfes a avoir foulé le sol de ce monde.
- L'une des Hautes Elfes ?
- Oui. Elle était apparemment douée pour manipuler les forces de la nature, et cherchait à trouver le remède parfait à tous les maux du monde. Seulement, l'une de ses expériences s'est mal passée, et elle a perdu la vie. Son assistant n'a pas eu d'autre choix, pour empêcher son esprit de passer de l'autre côté, de le rattacher à un bijou. Depuis, l'objet est passé de propriétaire en propriétaire, changeant parfois de forme, et a accumulé du pouvoir, un immense pouvoir.
- Hé bien, cet assistant n'était pas n'importe qui ! s'exclama Amynduilas. Il n'est pas facile d'attacher une âme à un objet.
- Chandra n'a pas voulu m'en dire plus à ce sujet.
- Elle n'est pas non plus du genre à laisser passer une occasion d'avoir plus de pouvoir. Tu la connais mieux que moi.
- C'est aussi ce que j'ai pensé, mais elle doit croire que si le pendentif ne possède plus cette puissance, l'ennemi s'en désintéresserait. Il s'agit de siècles, non, de millénaires, passés au développement de la puissance magique grâce aux porteurs.
- J'imagine bien la réaction que ferait Gologmolva en découvrant cela. C'est plutôt une bonne idée.
- Tu n'es pas sérieux j'espère ! m'offusquai-je. Pouvoir ou pas pouvoir, être le propriétaire de ce pendentif est une malédiction !
- Alors je ne veux plus que tu sois maudite. Et j'accepte de porter ce fardeau à ta place.

J'eus envie de riposter, de lui dire que je n'étais pas d'accord, mais le regard qu'il m'avait lancé quand il avait dit cela m'intimait au silence, le regard protecteur qui m'attirait tant chez lui. Il ne changerait pas d'avis. J'étais au bord du désespoir, et en même temps séduite par ce que son offre supposait.

- Et cette histoire de réinitialisation ? me demanda-t-il au bout d'un moment. Pourquoi ne se réinitialise-t-il pas à chaque changement de propriétaire ?
- C'est parce que normalement, le porteur doit être...

Je ne pus finir ma phrase. Je ressentis tout à coup une brûlure au ventre qui se généralisa vite partout ailleurs. Je hurlai de douleur, pliée en deux.


- Le lien s'affaiblit, Lizeth... Tiens bon, on vient t... ! me cria Amynduilas avant de disparaître.
- PENSAIS-TU QUE J'ALLAIS TE LAISSER TE CACHER ? tonna au même moment une voix forte derrière moi.

La silhouette encapuchonnée de Gologmolva s'avança vers moi et de ses bras puissants il me souleva par l'encolure de mes vêtements. J'étais à présent quasiment aveuglée par la douleur.

- J'ai entendu ta petite conversation, petite sotte !! grommela-t-il. Croyais-tu pouvoir évincer mes plans ? Avant qu'ils ne puissent faire quoi que ce soit, je vais faire de ton ami et de toute ta petite troupe de la bouillie pour mes Ouargues !

Mon sang se glaça tout à coup, malgré les flammes qui semblaient brûler mes entrailles. J'étais terrifiée. Dans la confusion, je pensai de toutes mes forces à Dhuilin et à sa proposition de m'aider.

- Père, je vous en prie... Aidez-moi.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helene-jacquin.toile-libre.org
Cellebiel

avatar

Messages : 412
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 27
Localisation : En bord de mer

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Dim 7 Jan - 17:38

Ha un nouveau BG !!!!! Merci Liz, ça me manquait !!!

Celui ci est un peu tordu, mais j'aime bien cette idée d'endroit isoler dans son esprit.
Mais ou est-elle vraiment, que va faire Chandra et Amynduilas, et le reste de la troupe. Et son père ?
Tu as ouvert pleins de portes mais tout reste encore sans réponse ! On veut la suite !! news

Cellebiel
Revenir en haut Aller en bas
Lizeth

avatar

Messages : 922
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 29
Localisation : Clamart

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Dim 7 Jan - 18:04

Ouais il est tordu, j'ai mis du temps, donc y'a un peu de distorsion, et Amynduilas qui apparaît, ça m'est venu dans la nuit, mais c'est pas plus mal, ça permet de faire un peu de lumière sur le plan de Chandra. C'est pas encore complet, mais ça arrive.

Et pour le père, soit Gologmolva joue les acteurs, soit Gologmolva n'est pas le père et n'est qu'un imposteur, soit... bref, on verra bien. Mais je te promets, @Cellebiel qu'on n'attendra plus 1 mois et demi pour la suite. J'ai trop négligé ce BG (le jeu je ne dis pas, mais le BG c'est quand même plus important).

Et pour l'endroit où elle est,si on se souvient du BG dernier, elle vient de se faire balancer dans le décor, perd connaissance, donc elle est probablement entre les griffes du grand méchant loup. Elle a si mal (serait-elle torturée?) qu'elle s'est créé un refuge pour ne plus ressentir la douleur.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helene-jacquin.toile-libre.org
Cellebiel

avatar

Messages : 412
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 27
Localisation : En bord de mer

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Lun 8 Jan - 10:14

Héhéhé y'a encore pleins de mystères à éclaircir mais c'est ce qui donne le charme du BG !
Oui pour Lizeth tu as raison, et j'aime bien cet endroit refuge.

Ha je suis contente d'avoir un autre BG lundi prochain alors *sifflote* Ha non ça sera celui d'Orri mais c'est tout aussi bien ! :)

Cellebiel
Revenir en haut Aller en bas
Lizeth

avatar

Messages : 922
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 29
Localisation : Clamart

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Lun 8 Jan - 11:52

@Cellebiel un endroit refuge où en fait Lizeth n'est pas vraiment à l'abri, Gologmolva qui écoute aux portes, à un moment, même si c'était moi qui écrivait, je me suis dit : "et si c'était Gologmolva qui avait pris les traits d'Amyn pour soutirer des informations à Liz??  pale " parce qu'on entend bien qu'il a dû remarquer qu'elle n'avait pas son pendentif sur elle.

Au moins, Lizeth n'a pas révélé ouvertement où elle l'avait laissé (sauf si gologmolva lit dans les pensées de Lizeth), même s'il n'est pas compliqué de deviner que le groupe (en particulier Amyn) l'a.

Mais non, c'était bien Amynduilas, il le faut ! *a la chair de poule*
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helene-jacquin.toile-libre.org
Lizeth

avatar

Messages : 922
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 29
Localisation : Clamart

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Dim 14 Jan - 15:27


Il en fallait encore un avant celui d'Orri - qui n'est pas encore arrivé. Le voilà, bonne lecture Wink

BG#88

Gologmolva me tenait toujours fermement. La douleur n’avait cessé de me torturer et je sentais que ma volonté allait en diminuant. Je devais pourtant tenir bon. Mon agresseur commença à rire.

- Ton père ne viendra pas, cela fait longtemps qu'il n'existe plus ! Il ne reste plus que moi, à présent.

Les larmes m'étaient montées aux yeux et menaçaient de couler.

- Je l'ai vu... parvins-je à articuler.
- Ce que tu as vu n'était dû qu'à ton imagination. Personne ne viendra te sauver, je les écraserai tous, rien ne saura entraver...

Il ne finit pas son discours, disparaissant subitement. Sans son contact ni sa présence, la douleur s'estompait. Le soulagement qui en résulta me donna l'impression de ne plus contrôler mes jambes. Tout avait-il été finalement que le fruit de mes désirs ? Retrouver mon père, revoir Amynduilas ?

- LIZ ! LIZ, REVEILLE-TOI !

C'était la voix de Kintyra. Elle résonnait si fort que c'en fut presque douloureux. Je sentais son étreinte autour de mes bras. Étais-je en train de revenir à moi ?

- Lizeth,  tu te réveilles enfin, l'entendis-je dire moins fort. Il faut partir tout de suite ! Oh ! Liz, il va vite se remettre.

Ma vue s'adapta et je ne reconnus pas la pièce où nous nous trouvions. Ma sœur m'aida à me relever. Nous nous dirigions vers la sortie quand je vis que non loin du corps de Gologmolva - qui commençait déjà à s'agiter ! - celui de notre mère. Je ne pus faire un pas de plus, tétanisée par tout le sang qui entourait sa tête.

- Non, Lizeth ! Lizeth, regarde-moi ! m'ordonna Kintyra.

J'obtempérai, sentant la panique revenir.

- Liz, ne me laisse pas encore, s'il-te-plaît.
- Que s'est-il passé ? réussis-je à murmurer.
- Il l'a tuée quand elle a tenté de l'empêcher de...

Gologmolva poussa un grognement. Il était déjà en train de se relever.

- On y va !

Nous sortîmes de la pièce pour nous retrouver dans un couloir. Je ne sus pas combien de temps nous courûmes. Parfois, nous ralentissions, pour passer devant quelques gardes Orques ou Angmarims. Kintyra disposait donc encore de son immunité. Cependant, elle devait avoir perdu la protection de Gologmolva depuis qu'elle l'avait neutralisé pour nous sortir de là. Je percevais sa nervosité. Elle s'attendait à ce que l'alarme soit donnée à tout moment. Nous débouchâmes dans une grande pièce qui à première vue devait servir à faire des rituels et autres sacrifices. En effet, en son centre, il y avait une petite plateforme en pierre sur laquelle il y avait un autel. Des candélabres autour étaient allumés et diffusaient une lumière violette. quelques torches sur les murs permettaient d'y voir un peu plus clair, mais l'endroit était quand même assez sombre. Kintyra pressa le pas pour rejoindre un escalier donnant sur un couloir en mezzanine qui entourait toute la pièce. Nous montâmes quelques marches quand un bruit de cloches retentit dans toute la zone. L'alarme venait d'être déclenchée. Tout à coup, un groupe de trois Orques apparût en haut des marches. D'autres sbires entrèrent également par le chemin d'où nous venions, nous bloquant de toute retraite possible. Kintyra me tendit une longue dague avant de sortir la sienne.

- Je n'ai pas pu récupérer tes armes, mais essayons d'en descendre le plus possible avant de nous faire capturer.

Ma sœur s'occupa des ennemis en haut des marches. Elle esquiva le premier avant de lui enfoncer sa lame dans la gorge. Les deux autres fondirent sur elle, mais je ne vis pas la suite, occupée à parer les coups d'une épée Angmarim. Je réussis à tuer mon adversaire et son compagnon, et était en train d'en combattre un autre quand je vis Kintyra sauter par dessus la rambarde pour me rejoindre. Nous nous rapprochâmes du mur afin de ne pas avoir à garder nos arrières.

- Je crois qu'on ne s'en sort pas trop mal, tu ne trouves pas, Liz ? ironisa ma soeur.
- Moi, je trouve qu'on n'a pas toute l'armée sur le dos.

En effet, il y avait moins de dix ennemis qui nous faisaient encore face.

- L'alarme n'indiquait pas que quelqu'un s'échappait, mais que quelqu'un tentait d'entrer. ceux-là nous ont juste trouvées sur leur chemin, commenta Kintyra en parant les dagues d'un Semi-Orque.
- Tu veux dire que la forteresse est en ce moment... répondis-je de mon côté après avoir enfoncé mon arme dans les côtes d'un Orque.
- Infiltrée. Par tes amis, je l'espère.

Kintyra repoussa l'un de ses attaquants et engagea le combat avec un autre ennemi. Je voyais cependant que la fatigue s'emparait peu à peu d'elle. Sa respiration s'était accélérée. A moins que j'entendais la mienne. Soudain, Gologmolva entra dans la pièce. Mon cœur fit un bond. Il y avait encore six de ses sbires sur nous. Nos chances de nous échapper avaient encore baissé. Au moins, il n'était accompagné d'aucun garde.

- Tiens donc, voici nos petites fugitives ! s'exclama-t-il. Exactement là où je les attendais.

Les trois Semi-Orques, les deux Angmarims et l'Orque qui restaient cessèrent de nous acculer et restèrent sur leurs gardes, attendant les ordres. Kintyra se rapprocha de moi et me serra le poignet. C'était le signal pour attaquer. Nous n'avions plus beaucoup d'options et comme ma sœur l'avait dit, nous en tuerions le plus possible avant de nous faire capturer. Je m'élançai sur le premier et lui tranchai la gorge. Les autres n'attendirent pas plus avant de reprendre le combat. J'avais encore un peu de puissance mentale et j'envoyai balader l'un des Angmarims dans le décor avec une onde de choc. Du coin de l’œil, je vis Gologmolva qui me regardait en souriant. Il n'avait pas l'air d'avoir envie de participer.


Alors que j'envoyais mon poing dans la figure d'un Semi-Orque, l'Angmarim que j'avais mis au tapis revint à la charge et me poussa au sol. Ma tête frappa les dalles en marbre et pendant quelques secondes je vis des étoiles. Il allait me passer la lame de son épée sous la gorge quand je vis Kintyra prendre les devants et poignarder mon agresseur sous l'aisselle. Elle le jeta sur le côté et repartit de son côté, où il ne lui restait qu'un adversaire. Quant à moi, j'avais encore devant moi le Semi-Orque dont le nez ne se trouvait plus au milieu du visage. Du sang noir coulait abondamment, mais ça n'avait pas l'air de l'ennuyer. Son regard balaya la salle et voyant tous ses camarades au sol, je vis dans ses yeux la peur de mourir. Je reserrai le poing autour de la garde de mon poignard; elle étaient pleine de sang. Tout à coup, la lame d'une épée transperça le Semi-Orque de part en part. Gologmolva avait décidé de choisir le destin de son sbire. Je fis quelques pas en arrière, entendant dans mon dos Kintyra qui finissait d'achever son ennemi. Je me retournai vers elle. Elle était très proche de moi, juste derrière moi. Son regard avait cependant quelque chose d'étrange.

Je sentis une brûlure intense au milieu du ventre et j'expirai tout l'air que j'avais dans les poumons.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helene-jacquin.toile-libre.org
Cellebiel

avatar

Messages : 412
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 27
Localisation : En bord de mer

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Dim 14 Jan - 16:20

Ha ba non tu peux pas couper la !!!!!! Reviens Liz, je veux la suite !!!!!! bounce8

Beau passage, on a envie de savoir ce qui va se passer ensuite, leurs amis ne sont pas loin, j'ai pleins d'hypothèses et je préfère laisser faire mon imagination en attendant la suite Wink

Cellebiel
Revenir en haut Aller en bas
tyalangan

avatar

Messages : 739
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 40
Localisation : Mont de Marsan
Humeur : d'une humeur Arkesque

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Lun 15 Jan - 22:34

Mais ton BG c'est de la MERDE!!!!!! ARRETes!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Lizeth

avatar

Messages : 922
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 29
Localisation : Clamart

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Hier à 7:29

@tyalangan lis-le en entier et on en reparle Wink

PS: tu es vraiment parti des Chantefables ? Je savais pas ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helene-jacquin.toile-libre.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lizeth Heliandil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 32 sur 32Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 30, 31, 32
 Sujets similaires
-
» Lizeth Heliandil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Background et Role Play :: Background-
Sauter vers: