AccueilS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée

Partagez | 
 

 Lizeth Heliandil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 30, 31, 32  Suivant
AuteurMessage
Cellebiel

avatar

Messages : 383
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 26
Localisation : En bord de mer

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Mar 12 Sep - 21:01

Hmm c'est vrai que je vois mal la conf suivre Liz vu comment elle est partie. Mais on oublie Amyn. Il semble bien épris de la jeune chasseuse, et il va certainement chercher à la retrouver et il va découvrir le collier et Chandra. Ou bien Chandra rappelera à Amyn qu'elle est la.
On ne connait pas tout le plan de Chandra, même si c'est d'éloigner Liz de la conf.
Et Moela l'a vu partir, enfin elles se sont croisées au moment du départ de Liz.

Enfin bref *sifflote*
Lizeth on contente sur toi ! Allez zou au boulot ! Razz

Cellebiel
Revenir en haut Aller en bas
Myrhendil

avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 18/01/2016
Localisation : Un caillou au bout du monde
Humeur : Zen en général

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Dim 17 Sep - 12:53

Enfin, malades comme ils sont, cela lui laisse quelques jours d'avance !

Mais enfin, souhaite-t-elle protéger ses amis ou sommes-nous vraiment naïfs et avance-t-elle poussée par l’infâme Golov... ?

Hi, hi, hi !
Revenir en haut Aller en bas
Lizeth

avatar

Messages : 900
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 29
Localisation : Clamart

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Lun 18 Sep - 11:30

@Myrhendil Aaaaah c'est encore à découvrir, je continue de réfléchir au dénouement, Orriath sera probablement la voix du côté de la confrérie, je planifie ça avec lui. Et du côté de Lizeth, on verra bien si Kintyra est de confiance ou non, si le sauvetage de leur mère se passera bien, et si on est prêts à vaincre Gologmolva...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helene-jacquin.toile-libre.org
Cellebiel

avatar

Messages : 383
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 26
Localisation : En bord de mer

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Lun 18 Sep - 12:35

On s'approche du dénouement !!! Parce que la Lizeth est bien parti pour aller rencontrer Gologmolva ! Reste à savoir comment elle va s'en sortir ... * Chandra chandra ...*

Cellebiel

Revenir en haut Aller en bas
Orchys

avatar

Messages : 1988
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 46
Localisation : Lausanne, Confération Helvétique
Humeur : zen, même avec le fouet

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Lun 18 Sep - 12:57

Revenir en haut Aller en bas
Lizeth

avatar

Messages : 900
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 29
Localisation : Clamart

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Lun 25 Sep - 15:46

#83

J'essayais de me concentrer sur les flammes devant moi pour ne pas laisser tomber le bol que j'avais entre les mains. C'était une douleur sourde et constante, comme si chaque partie de mon corps était ankylosée. Elle avait été ténue au début, puis s'était accentuée au fur et à mesure que nous nous étions éloignés vers l'Est. Rien à voir avec les terribles élancements et frissons que j'avais pu ressentir quelques jours plus tôt, mais la sensation était tout de même là.

- Est-ce que tu vas bien, Lizeth ? me demanda Kintyra, inquiète. La soupe est fade, mais je n'ai pas pu faire mieux.
- Ce n'est pas la soupe, finis-je par dire. Je suis fatiguée. Nous devrions nous reposer quelques heures et repartir vers Dol Guldur.

Je n'avais pas envie de discuter. Je terminai rapidement mon bol et après l'avoir posé, je m'enroulai dans une couverture, dos au feu et à ma soeur. Je fermai les yeux, et attendis que le sommeil arrive.

***

J'étais assise sur un banc devant une fontaine. Le cristal qui la surplombait avait une couleur terne et plus une goutte d'eau n'en coulait. De la mousse sombre et des mauvaises herbes avaient proliféré sur le marbre qui avait été jadis blanc. Je me souvenais de cet endroit, ça avait été un très beau jardin. Mais maintenant il semblait vide, car les parterres de fleurs ne présentaient maintenant qu'un ramassis de végétaux en décomposition et de ronces. Le ciel était noir d'encre et une brume entourait les lieux, répandant une odeur nauséabonde.

- Voilà ce qu'il reste du jardin, intervint une voix sur ma droite.

Je sursautai. La personne en houppelande semblait être apparue par magie. Peut-être avait-elle toujours été là. Elle avait les mains vides, nulle trace de cette harpe circulaire qui m'avait surprise la première fois.

- Enfin, voici à quoi le jardin ressemble quand tout espoir est définitivement perdu.


J'allais poser une question, mais je ne pus trouver ma voix.

- Ne t'efforce pas à parler, ça n'est pas possible ici, souviens-toi. Le Destin est une chose bien curieuse, Lizeth. Les efforts de l'un peuvent faire pencher la balance vers le Bien ou le Mal, vers la Vie ou la Mort. En ce moment, dans ton monde, de grandes batailles font rage, l'Ennemi est au bord de la déroute.

Je vis un sourire se dessiner sur le visage sous la capuche.

- Mais il suffit d'un événement, quelque part, pour que tout bascule, et pour que l'Ennemi triomphe. L'espoir serait anéanti, et personne ne trouverait plus le repos, que ce soit dans la vie, ou après elle. Et cela pourra te surprendre, mais tu es au centre de l'un de ces événements, Lizeth. Je ne suis pas la personne la mieux placée pour te raconter toute l'histoire, mais j'en sais assez pour te mettre en garde. Le pouvoir que tu as à présent est immense. S'il venait à tomber entre de mauvaises mains, la roue tournerait. Mais l'abandonner serait encore pire, et c'est ce que l'entité psychique qui habite le réceptacle redoute au plus haut point. Chandranor a sa part de responsabilité, mais même en tant qu'esprit, elle garde son intégrité.

Je fronçai les sourcils à l'écoute de cette dernière phrase. Cet individu connaissait-il personnellement Chandra ainsi que son véritable nom ? Je ne pus pousser plus loin ma réflexion. Mon voisin retira sa capuche avant de reposer ses mains sur ses genoux. C'était un personnage masculin bien que ses traits fins rappelaient ceux d'une femme. Il avait une longue chevelure argentée et ses yeux gris me transpercèrent de toute part quand il me regarda. Mon cœur sembla manquer un battement. Quelque chose en lui me fit penser à Amynduilas.

- Mon nom est Delkor, j'habite ici et j'accueille les nouvelles âmes, reprit-il comme pour balayer ce à quoi je venais de penser.

Il se leva et passa derrière le banc avant de se positionner dans mon dos. Il se mit à ma hauteur et mit ses mains sur mes épaules avant d'entourer mon cou avec l'un de ses avant-bras. En temps normal, je l'aurais repoussé mais comme la première fois, j'étais complètement paralysée. Je frissonnai à son contact.

- Encore une fois, tu ne fais que passer, Lizeth, c'est bien dommage, continua Delkor, son menton posé sur mon épaule libre. Ça a été la même chose avec Chandranor. Quand elle est venue me rendre visite, elle était tellement belle avec ses cheveux dorés et son regard opale. Mais au lieu d'aller de l'autre côté, elle a rebroussé chemin, pour ne jamais plus repasser par ici.

Delkor se releva en soupirant et revint devant moi. Ses sourcils froncés trônaient au-dessus d'yeux inquiets.

- L'endroit vers lequel tu te diriges n'abrite que la déception, alors prends garde aux apparences qui sont trompeuses. Tu ne trouveras pas ce que tu recherches car l'ombre te l'a déjà prise. Souviens-toi de mes mots !

***

Lorsque je me réveillai, j'avais un sentiment de déjà-vu et je gardais une étrange sensation sur les épaules. Les derniers mots de Delkor, je les avais déjà entendus, mais je n'arrivais pas à me souvenir dans quelles circonstances car bien trop vite, la douleur due à la distance me séparant du pendentif me rappela ce qui nous attendait. Le jour allait bientôt se lever, si bien que j'en profitais pour rassembler nos affaires et réveiller ma sœur.

- Allez, debout, petite sœur, murmurai-je à son oreille. Elle me sourit en ouvrant un œil endormi, que je m'efforçai à lui rendre. Ce n'est pas toi qui voulait aller sauver Mère le plus vite possible ? Allons-y, on y sera dans quelques heures.

Kintyra ne se le fit pas répéter deux fois. Elle enroula sa couverture et la rangea dans le sac de sa monture. Très vite nous étions de retour sur le chemin.

- Je vois que tu es en meilleure forme ce matin, entonna-t'elle au bout d'un moment.

Ça n'était pas vrai, mais il allait falloir que j'ai les idées claires pour les heures à suivre. Je m'efforçai donc à y parvenir.

- Je vais essayer d'être aussi positive que toi, Kin. J'espère que tu sais où tu nous mènes.
- Ne t'en fais pas pour ça, tu me fais confiance ?

Je la regardai dans les yeux pendant quelques secondes. Je hochai la tête.

Je n'avais pas vraiment le choix.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helene-jacquin.toile-libre.org
Cellebiel

avatar

Messages : 383
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 26
Localisation : En bord de mer

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Mer 27 Sep - 9:58

Oh j'aime beaucoup cette rencontre avec ce dénommé Delkor ! On a l’impression d'en apprendre plus tout en étant encore dans le flou. Il semble bien connaître Chandra et Lizeth.
Ces phrases énigmatiques sont vraiment bien tournées bravo ! :)

Cellebiel
Revenir en haut Aller en bas
Lizeth

avatar

Messages : 900
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 29
Localisation : Clamart

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Mer 27 Sep - 13:44

Merci @Cellebiel, Chandra aussi a droit à un passé, elle n'a pas été esprit toute son existence Wink

Cet épisode permet de faire un petit pont avec les épisodes 16 où Lizeth avait visité ce jardin et l'épisode 28 où une vieille dame avait prononcé les sinistres mots de la fin du "rêve". Le Destin n'en a pas encore fini, et c'est vrai que ce Delkor est mystérieux. Même s'il semble être un personnage qui permet aux âmes d'aller de l'autre côté, on sait bien que ce n'est pas ainsi que ça se passe (cavernes de Mandos, tout ça), alors qu'est-ce que j'ai bien pu encore inventer !?

Et enfin, malheureusement, il ne suffira pas de jeter le bijou dans le feu de la Montagne du Destin.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helene-jacquin.toile-libre.org
Cellebiel

avatar

Messages : 383
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 26
Localisation : En bord de mer

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Mer 27 Sep - 19:48

Je suis curieuse de savoir la suite Liz !

Cellebiel
Revenir en haut Aller en bas
Lizeth

avatar

Messages : 900
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 29
Localisation : Clamart

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Lun 2 Oct - 7:15

Cette semaine c'est BG d'Orri !! Alors que la fin approche, il ne faudrait pas oublier notre Capitaine à la fine plume :)

http://cavaliers-solidaires.taguilde.net/t936-bg-hors-serie-d-orri-n3-la-premonition-fatale#12608
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helene-jacquin.toile-libre.org
Cellebiel

avatar

Messages : 383
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 26
Localisation : En bord de mer

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Lun 2 Oct - 9:49

Avec ce BG d'Orri, j'espère vraiment que toute la troupe va s'en sortir. Que nous réserves tu Liz ? Wink

Cellebiel
Revenir en haut Aller en bas
Myrhendil

avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 18/01/2016
Localisation : Un caillou au bout du monde
Humeur : Zen en général

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Mer 4 Oct - 21:24

J'ai lu le BG d'Orri avant ce dernier, comme Cellebiel, d'un bout à l'autre sans prendre une respiration.
J'ai beaucoup aimé la construction du rêve.

"Tu ne trouveras pas ce que tu recherches car l'ombre te l'a déjà prise." Liz aurait-elle perdu sa mère et Kin la mènerait-elle sur le chemin de la trahison ?

Myrh se tape sur les doigts, elle a oublié que "l'impatient brise les portes plutôt que d'attendre qu'on les lui ouvre."
Revenir en haut Aller en bas
Lizeth

avatar

Messages : 900
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 29
Localisation : Clamart

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Mer 4 Oct - 22:31

@Myrhendil : comme je l'ai dit plus haut, c'est un rappel de ce que la vieille dame à Bree dit à Lizeth. Phrase assez mystérieuse qui n'augurait déjà rien de bon !

Qui est l'ombre, qui est derrière ce l' ? Que recherche Liz au fond ? Kin gentille ou méchante ? On est bientôt à la fin, encore un peu de patience ;p
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helene-jacquin.toile-libre.org
Orchys

avatar

Messages : 1988
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 46
Localisation : Lausanne, Confération Helvétique
Humeur : zen, même avec le fouet

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Mer 4 Oct - 23:48

Revenir en haut Aller en bas
Lizeth

avatar

Messages : 900
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 29
Localisation : Clamart

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Jeu 5 Oct - 9:30

Mais où trouves-tu tous ces gif Orchys ? hihihi
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helene-jacquin.toile-libre.org
Lizeth

avatar

Messages : 900
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 29
Localisation : Clamart

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Mer 18 Oct - 17:30

#84

La vallée des cendres se situaient au sud-ouest de Dol Guldur. Il s’agissait d’une immense cuvette qui devait son nom à la couleur de sa végétation. Parmi les habituels arbres, certains étaient immenses, mais ils avaient perdu depuis longtemps leurs feuilles, et leurs branches desséchées se balançaient lentement au gré de la petite brise chaude. Kintyra et moi avions fait attention à ne pas nous approcher des camps d’Orques disséminés çà et là, et bientôt nous aperçûmes les pieds de la forteresse. Une sombre construction avait été érigées près de là, sur les rives d’un lac.


- Et dire qu’on l’appelle « l’étang pâle », commenta Kintyra, alors que nous restions à l’abri derrière l’un des troncs. L’eau qui s’y déverse est pourtant aussi noire que du sang de gobelin.
- Nous ne nous étions jamais approchées aussi près de la forteresse par le passé, tu connais bien le coin on dirait, dis-je, sur un ton un peu suspicieux.
- Je ne serais pas venue jusqu’ici si je n’avais pas étudié les cartes de la zone, répondit ma sœur comme si cela avait été évident. Il y a une entrée secrète un peu plus loin derrière Sâd Doldúr.
- Cela semble facile vu d’ici.
- Détrompe-toi, petite sœur, cette bâtisse est imprégnée d’énergie maléfique. Des centaines de fantômes hantent ces lieux. Si l’on ne se laisse pas tenter par leurs murmures, on devrait s’en sortir.

Sur ces mots, elle sortit de notre cachette et s’aventura plus avant. Je la suivis, étonnée par l’agilité dont elle faisait preuve. J’étais encore en train de penser à elle quand je mis les pieds sur les pavements de Sâd Doldúr et que je ressentis un énorme poids sur les épaules. Je titubai, manquant tomber, et tentai de reprendre le contrôle de mon corps en m’adossant à l’un des murs de la forteresse. Kintyra se retourna et me voyant faiblir, elle se précipita vers moi. Elle posa sa main sur mon épaule.

- Lizeth, reste avec moi, susurra-t-elle à mon oreille.

Grâce à Chandra, j’avais appris à voir les esprits, et même si elle n’était pas près de moi, je pouvais encore les voir. Ils étaient tout autour de nous, et si j’avais du mal à respirer, c’était parce qu’il y en avait un qui avait enserré ma taille. Ses bras sortaient du mur derrière moi et me comprimaient le ventre. Je tentai de détacher ses mains ectoplasmiques mais je ne fis que tirer sur mes vêtements. J’étais bien placée pour comprendre que je ne réussirai pas à me dégager de cette façon. Soudain, un visage apparût sur mon épaule. C’était un crâne hideux, les orbites étaient vides et la langue pendait tristement en se balançant de droite à gauche. Je poussai un cri, me rendant compte qu’il lui manquait la mâchoire. Kintyra commença à me secouer violemment. Elle devait probablement penser que je faisais une crise d’angoisse. Elle n’était pas loin de la vérité.

- … Sens bon, réussis-je à comprendre. Energie… chaude.

Je blêmis. Cet esprit était attiré par moi et voulait se repaître de mon énergie. Je n’étais plus protégée par Chandra et je devinai qu’elle m’aurait avertie du danger si elle avait pu. Je devais faire quelque chose, mais j’avais peur de rendre la situation encore pire qu’elle ne l’était déjà. Mon corps devint ardent, comme si mes pouvoirs bouillonnaient et voulaient sortir. Kintyra essaya de me relever.

- Kin, prépare-toi à courir vers ton entrée secrète, marmonnai-je.

J’avais l’impression d’avoir du coton dans la bouche. Sans plus attendre, je me concentrai et tentai de repousser l’étreinte de l’esprit. Je réussis à créer une bulle qui me libéra tout à coup de tout le poids qui entravait mes mouvements. Au même moment, je sentis la haine de tous les êtres spectraux qui se tenaient à distance exploser et je sentis la main de Kintyra se resserrer sur la mienne.

- J’ai la chair de poule…
- On déguerpit TOUT DE SUITE ! hurlai-je.

Elle me guida vers l’avant, en me tirant sur le bras. De mon côté, j’essayais de repousser les vagues ennemies et plus j’utilisais ma volonté contre eux, plus je sentais leur inimitié grandir. Au bout d’un moment, nous nous retrouvâmes dans une grotte. Les deux mains devant moi, je continuais de faire barrage quand ma sœur me poussa contre la paroi de pierre.

- Quoi que tu sois en train de faire, arrête ça tout de suite ! m’ordonna-t-elle.

Je crus entendre Chandra m’invectiver. La douleur provoquée par l’absence du pendentif revint à la charge au moment où j’accédais à la demande de Kintyra. Le souffle court, je tentai d’apaiser la peur que j’avais ressentie et de contenir mes pouvoirs. Je ressentis des fourmillements à la surface de ma peau qui finirent par s’atténuer.

- Cela n’était peut-être pas une bonne idée de passer par ici… continua-t-elle, en essayant elle aussi de reprendre son souffle. On aurait dit que tous les fantômes s’étaient rués vers nous. Tu as utilisé le pouvoir du pendentif contre eux ?
- Euuh… hésitai-je.
- Essaye de ne pas l’utiliser ici, me coupa-t-elle. Il serait trop bête de se faire prendre par Gologmolva alors qu’on est si près du but. On doit d’abord faire sortir Mère d’ici. Allez, viens.

Au moment où j’avais cessé d’utiliser mes pouvoirs, les esprits s’étaient arrêtés de nous suivre. Je les voyais à l’entrée de la grotte, en train d’errer sans plus aucun but. Je me demandais si l’on allait pouvoir ressortir par ce chemin-là.

Ma sœur sortit un morceau de bois et prépara une torche qu’elle alluma. Elle me prit de nouveau la main et me guida à travers les boyaux sombres de la grotte. A chaque embranchement, plus nous nous enfoncions dans les ténèbres, plus j’avais un mauvais pressentiment. J’avais l’impression qu’on nous observait.


- Kin, nous ne sommes pas seules, pas vrai ? lui demandai-je en m’approchant d’elle.
- Non, mais ne leur prête pas attention. Ils ne nous feront rien tant qu’on ne les dérangera pas.

Au même moment, je crus voir des yeux rouges apparaître puis disparaître dans la pénombre. Alors que je me demandais comment Kintyra réussissait à garder son calme, nous débouchâmes dans une immense salle. Elle était vide, malgré les feux qui illuminaient la pièce. Les occupants s’étaient probablement cachés dans le labyrinthe de couloirs. Un grand escalier s’élevait entre deux piliers de pierre.

- C’est par ici, chuchota ma sœur. Plus haut, beaucoup plus haut, on pourra infiltrer les geôles de Dol Guldur.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.helene-jacquin.toile-libre.org
Orchys

avatar

Messages : 1988
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 46
Localisation : Lausanne, Confération Helvétique
Humeur : zen, même avec le fouet

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Mer 18 Oct - 18:02

Revenir en haut Aller en bas
Cellebiel

avatar

Messages : 383
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 26
Localisation : En bord de mer

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Jeu 19 Oct - 10:19

Elle semble bien à l'aise Kintyra, je trouve ça louche moi ! Et je suis bien d'accord avec Liz, Chandra me manque aussi, même si il faut bien l'avouer elle s'est plutôt bien débrouillée contre ses esprits.

J'aime bien ce passage, j'avais vraiment l'impression d'avoir un esprit sur mon épaule *regarde derrière elle*
Par contre j'ai juste la sensation qu'elles vont dans la gueule du loup...

A quand la suite ? *fait les yeux doux* :)

Cellebiel
Revenir en haut Aller en bas
Lizeth

avatar

Messages : 900
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 29
Localisation : Clamart

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Jeu 19 Oct - 16:24

@Cellebiel : Je n'étais pas très à fond sur ce numéro, comme si je l'avais écrit trop vite (à partir du moment où j'ai commencé à l'écrire, c'est à dire le jour même de sa publication). Je ne suis pas satisfaite, mais il fallait avancer et je meurs de pouvoir écrire les scènes que j'ai imaginées et réimaginées pour ce qu'il se passe à Dol Guldur. Après, une fois couché sur papier (numérique), on en verra le résultat, mais je vais essayer d'écrire la suite ce week-end pour que ça puisse être publié lundi prochain :)

Le comportement de Kintyra ne me va pas du tout, c'est trop simple de comprendre que oui, il y a anguille sous roche. A un moment, j'ai même effacé un dialogue, je me suis dit: Euuuh elle fait la guide touristique ou quoi ?

Bon, fini de me plaindre, on a compris que j'étais pas contente :p pas contente de Liz aussi qui a l'air d'une vraie poule mouillée (elle n'arrête pas de se plaindre Hélène haha).

Un épisode trop forcé sur le remplissage en bref, mais dans le fond, une chose que l'on apprend, c'est que Liz sait maintenant se débrouiller (presque) sans Chandra. Ses pouvoirs ont bien évolué.

A suivre..

@Orchys : j'aimais bien quand tu faisais des commentaires écrits, peut pas y avoir une légende avec tes nombreux gifs ? *fait les yeux doux aussi*
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helene-jacquin.toile-libre.org
Cellebiel

avatar

Messages : 383
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 26
Localisation : En bord de mer

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Jeu 19 Oct - 16:48

@Lizeth ha tu vois je l'ai pas ressenti du tout comme ça, comme quoi :) Après je trouve ça louche que Liz suive Kintyra, les yeux fermés. Ok c'est sa soeur mais elle les a laissés, elle ne dit pas tout, et elle semble bien contente d'arriver à Dol.

Je me suis fait la même remarques concernant les pouvoirs de Liz, elle peut se débrouiller sans Chandra près d'elle, cela veut-il dire qu'elle peut avoir ses pouvoirs sans Chandra du tout ? ... Mais quelque chose me dit que Chandra saurait donner des conseils à Liz en ce moment, et même un certain chasseur ...
Et puis on sait toujours pas le fameux plan de Chandra !

Cellebiel
Revenir en haut Aller en bas
Orchys

avatar

Messages : 1988
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 46
Localisation : Lausanne, Confération Helvétique
Humeur : zen, même avec le fouet

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Jeu 19 Oct - 16:55

.
Promis, @Lizeth le prochain ze fera un commentaire


PS : Pardon, mais depuis mon AVC c'est trèèèèès long pour lire et essayer de faire une phrase....


PS 2 : c'est pour ça que je m'exprime comme ça depuis une année, c'est plus pratique pour moi. C'est dur ma vie, disoulée


Revenir en haut Aller en bas
Lizeth

avatar

Messages : 900
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 29
Localisation : Clamart

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Jeu 19 Oct - 19:15

@Orchys a écrit:
.
Promis, @Lizeth le prochain ze fera un commentaire


PS : Pardon, mais depuis mon AVC c'est trèèèèès long pour lire et essayer de faire une phrase....


Pas grave, après je n'attends pas un pavé non plus :p Juste que des fois, c'est moi qui reste devant ton gif à le regarder et à me demander quelles sont toutes les pensées qui découlent de ça. Et je suis restée longtemps devant tes trois squelettes qui tournent avant de me dire qu'il fallait que je passe à autre chose. Ils étaient hypnotiques héhéhé

@Cellebiel, hé bien oui tu as tout à fait raison, Liz suit tout bêtement Kintyra, et c'est ça qui me gênait, poule mouillée, vas-y que j't'e prends la main petite fille, etc. Après, étant dans la tête de Liz puisqu'il s'agit d'un récit à la première personne, je ne voulais pas qu'elle se plaigne toujours de la même chose tout le long du chemin du fait qu'elle fait oui ou non confiance à sa soeur, parce que oui, dès le départ, c'est louche, vraiment MEGA louche, et pas très intelligent de suivre Kin alors que plusieurs fois on lui a dit: "nan mais fais gaffe à ta soeur, y'a anguille sous roche". Mais je voulais faire avancer l'histoire et si Liz n'était pas séparée de la confrérie, ça n'aurait pas fonctionné.

Il y a un gros choix pertinent dans cette séparation, c'est de savoir en effet que Lizeth est capable "d'utiliser" (je mets bien des guillemets parce que c'est encore assez faible) ses pouvoirs d'esprit, en faisant "sortir" son esprit à la surface de son corps (faudrait pas qu'elle coupe le lien entre son corps et son âme) pour pouvoir faire ses vagues d'énergie qui repoussent - elle n'a pas réussi à faire du feu, pas à ce niveau là quand même.

En bref, je pense que ce n'est pas spécialement une scène mémorable, si on faisait un film, le réalisateur sauterait sûrement ce passage, ou bien il finirait dans une version longue, ou dans les scènes coupées :p

*début de la réflexion*
Il y a une chose qui m'a aussi trottiné dans la tête : la carte, le temps avec les distances parcourues, je n'ai fait aucun calcul, mais c'est parce que la vraie carte est différente de ce que l'on a dans le jeu. En faisant une moyenne, on parcourt la map en même pas une journée. Liz et Kin s'en vont dans la nuit, elles bivouaquent dans le #83, sûrement lors de la même nuit, (car je ne les vois pas se balader toute la journée du lendemain à cheval pour camper puis arriver à Dol Guldur le jour suivant). Elles arriveraient en fin de matinée à Sad doldur. Ca les met à même pas un jour de distance de la confrérie. On peut garder ça ? *fin de la réflexion*


Y'a en vrai à tout casser 25 miles de forêt avant d'arriver à Dol Guldur, et donc en reprenant mon tableau avec les distances parcourues à cheval, on peut aller jusque 5-6h de cheval au pas grand max. Alalaaaa~~

*vraie fin de la réflexion*
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helene-jacquin.toile-libre.org
Cellebiel

avatar

Messages : 383
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 26
Localisation : En bord de mer

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Jeu 19 Oct - 19:39

@Lizeth
*relis à deux fois le truc avec Liz* Oui c'est ça ! Je trouve ça bien qu'elle puisse se détacher de Chandra pour faire ressortir ses propres pouvoirs (enfin ce sont eux qu"elle a avec Chandra, mais quand même). Je me dis que comme ça, elle serait peut être en mesure de mieux se protéger en attendant le retour de la conf. C'est un peu comme si elle grandissait en arrivant à se séparer de son doudou. *pardon déformation prof, se re concentre sur le sujet*

Ps : j'aime bien les scènes coupés tu sais ^^

Ps 2 : ça me choque pas la distance parcourue, ils étaient déjà pas très loin de Dol en arrivant en forêt noire. En tout cas personnellement tu peux laisser comme ça Wink

Cellebiel
Revenir en haut Aller en bas
Lizeth

avatar

Messages : 900
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 29
Localisation : Clamart

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Lun 23 Oct - 14:30

#85

Kintyra me regardait droit dans les yeux. Alors qu’avant notre arrivée dans cette pièce puante elle semblait sûre d’elle, maintenant que l’on était dans la place forte, elle était gagnée par la nervosité. Elle soupira en se mordant la lèvre inférieure.

- Il faut que je te dise quelque chose avant que l'on aille plus loin, Lizeth, commença-t-elle. Tu sais, ces derniers mois m’ont changée…
- C’est ce que j’ai pu remarquer, la coupai-je.
- Tu n’as pas été pas là pour m’aider, reprit-elle. Et je t’en ai voulu. Le seul moyen de pouvoir surveiller les évènements a été d’accepter de faire des choses que je n’aurais pas faites autrement. Si on n'a pas trop attiré l'attention jusqu'ici, c'est parce qu'on ne questionne pas mes allées et venues. Ce sont leurs ordres.
- Qu’as-tu donc fait pour mériter cette immunité ?
- J’ai joué un rôle. Je devais t’inciter à me suivre et à te mettre sur le chemin de Gologmolva. De façon surprenante, tu t’es très bien débrouillée toute seule, même quand je suis partie. Je suis désolée de ne pas t’en avoir parlé.
- Alors tout ça, c’est... un piège ? lui demandai-je en désignant l’endroit où nous nous trouvions. Je fis un pas vers elle et la pris par les épaules. Kintyra, tu m’as attirée ici parce qu'on te l'a demandé ?
- Non. Il ne m’a pas envoyée te chercher. Je souhaite réellement sortir Mère de cette prison.
- Alors, pourquoi as-tu besoin de moi, si tu peux te pavaner dans ces couloirs sans que personne ne « questionne » tes mouvements ?

J’étais hors de moi et regrettai tellement de ne pas avoir tenu tête à Chandra quand elle m’avait demandé de suivre Kintyra. Elle devait avoir une bonne raison pour me demander de faire cela, ou bien était-elle de mèche avec ma sœur et Gologmolva ? Après tout, ne pas avoir le pendentif près de moi était une épreuve de plus, je m’étais même habituée à la douleur qui me rongeait les entrailles.

- Pourquoi m’en parles-tu maintenant ? repris-je.
- Parce que je ne supportais plus de garder la vérité pour moi. Et si j’ai besoin de toi, c’est parce que Mère ne m’écoute pas. Elle te veut toi… ajouta-t-elle la voix brisée, les larmes formant des sillons sur ses joues. Elle ne cesse de répéter ton nom, et moi... moi je ne semble plus compter.

Je compris que Kintyra souffrait. Elle souffrait d’avoir le mauvais rôle. Comment aurais-je réagi si Mère avait refusé mon aide ? Ma sœur pensait-elle que notre mère l’avait reniée pour ses actes ? Je ne pus m’empêcher de penser que Kintyra l’avait en quelque sorte cherché. C’était peut-être parti d’une bonne intention, mais elle était complice de la mort des habitants de notre village, et qui sait de combien d'autres choses encore. Néanmoins, elle semblait vouloir se racheter.

- Je ne souhaite pas que Gologmolva sache que je cherche à libérer Mère, pour de bon en tous cas. Elle est la raison pour laquelle tu te dirigeais vers Dol Guldur, et vers lui. Une fois sorties d'ici, tu pourras fuir avec elle. Alors, je veux t’y aider, même si ça sera probablement la dernière chose que je ferai.

Elle avait raison, je serais de toute manière venue ici pour essayer de sauver Mère. Mais si j’avais suivi Kintyra, c’était aussi dans l’espoir d’avoir plus de chance d’y arriver sans avoir à mettre en danger la vie des membres de la confrérie. J’y voyais un peu plus clair à présent, et même si c’était risqué, j’avais décidé de prendre le chemin que ma sœur me proposait.

- D’accord, finis-je par dire au bout de quelques secondes de silence. Malgré toutes les mises en garde, je t’ai suivie jusqu’ici, dans le repaire même de ce qu’il semble être mon pire ennemi. J’affronterai donc la situation. Que devons-nous faire pour rejoindre Mère ?
- Elle se trouve dans les quartiers situés juste à côté de ceux de Gologmolva.
- Cela va être un sacré jeu d'enfant ! ironisai-je. Et qu'en est-il de notre hôte ?
- Je t'avouerai que je ne connais pas ses mouvements, il pourrait être ici comme en train de préparer des choses en dehors de la forteresse.
- Nous ne savons donc pas si l'on risque de tomber sur lui ?

Elle fit non de la tête. Ce fut alors à moi d'être nerveuse. Je n'avais jamais été aussi proche de la confrontation avec Gologmolva. Dans mon rêve, il était toujours là, et bien que j'aie œuvré pour que rien ne se passe comme dans cette vision, j'avais la désagréable impression qu'on y était tout près. Mes amis se trouvaient à moins d'un jour de la forteresse et s'étaient sans doute rendus compte de mon absence. Je ne leur avais donné aucune raison de me suivre et j'espérais qu'ils ne souhaiteraient pas continuer la mission. En effet, je préférais encore échouer dans ma tentative désespérée de récupérer Mère plutôt que de les voir tous alignés devant moi et d'être sur le point de les mettre à mort. Comment serais-je capable de donner cet ordre ? Je me demandais si Gologmolva n'userait pas de son pouvoir de contrôle sur moi. Je ne pouvais penser une seconde que j'allais trahir mes amis.

Kintyra et moi quittâmes notre cachette et nous nous aventurâmes dans les couloirs des geôles. Nous rencontrâmes des Orques et même quelques Trolls, et tous nous jetaient des regards en coin. Quelques-uns chuchotaient déjà entre eux. Kintyra pressa le pas. Je remarquai que cette prison était un véritable labyrinthe sur plusieurs étages, et plusieurs fois nous dûmes nous arrêter pour que ma sœur consulte un plan qu'elle avait avec elle. Au moins, cette fois, elle n'avait pas l'air de connaître aussi bien les lieux.

Au moment de franchir la porte principale des geôles, nous fûmes interrogées par deux Angmarims. Kintyra expliqua qu'elle m'escortait chez Gologmolva et qu'ils feraient mieux de ne pas nous retarder. Les deux sbires se concertèrent mais ne tardèrent pas à nous laisser passer. Ma sœur les remercia et leur indiqua qu'elle ne manquerait pas de mentionner leur perspicacité auprès du maître. Quand les portes se refermèrent derrière nous, cependant, je crus voir l'un des deux gardes quitter l'autre.

Les couloirs de Dol Guldur étaient tels que je les avais vus dans mon rêve. Les tapis rouges au sol étouffaient le bruit de nos pas, les drapeaux pendues aux murs, tout y était. Nous empruntâmes un escalier puis un autre. Au bout de l'un des passages, je m'arrêtai devant une porte. La salle dans laquelle nous étions m’était familière. Je fis ralentir ma sœur et prit le risque d’ouvrir l’un des battants. Mon cœur manqua un battement. Je refermai doucement et rejoignit Kintyra. Elle ne me posa aucune question, reprenant la marche.



- Gologmolva souhaite s’entretenir avec ma sœur, avez-vous oublié qui nous sommes ? interrogea ma sœur alors que nous étions proches de la tour de l’intéressé.
- Nous avons nos propres ordres… Kintyra, répondit un Semi-Orque tellement défiguré qu’on aurait dit qu’il lui manquait toute une partie du visage. Le maître n’est pas là, et en son absence, personne ne monte.

Je tirai sur la manche de la chemise de ma sœur, voyant que la situation était en train de dégénérer.

- Kin, il nous faut un plan de secours, chuchotai-je.
- Seconde-moi, me répondit-elle avec un sourire.

Je fronçai les sourcils, ne comprenant pas tout de suite où elle voulait en venir, mais le moment suivant, ma sœur avait sorti une dague qu’elle enfonçait dans la gorge du garde. Son acolyte mit la main à la ceinture, et dans le feu de l’action, je lui lançai ma propre arme qui vint se ficher au milieu de son torse. Je ressentis alors une immense vague de satisfaction me traverser au moment où il mordit la poussière. Je me rendis compte que toutes les heures précédentes durant lesquelles nous n’avions rencontré aucune résistance avaient fait monter la pression, et qu’elle avait fini par éclater. Kintyra s’approcha de moi.

- Ça ira, Lizeth ? me demanda-t-elle, inquiète.
- Pourquoi tu dis ça ?
- Tu es blanche comme un linge. Allez, nous devons y aller. Si Gologmolva n’est effectivement pas dans les parages, cela nous facilitera la tâche.

Je me sentais revivre, j’étais comme sortie d’une transe. C’est avec soulagement que je montai les dernières marches vers les appartements de Gologmolva. Kintyra frappa à la porte et entra quand nous entendîmes la voix familière de notre mère.

A l’intérieur, la décoration était sommaire, mais tout était dans un état irréprochable. Mère était assise sur un divan en velours rouge bordeaux. Elle portait une robe grise avec des broderies blanches en forme de feuilles au bout des manches et en bas de la jupe. Elle posa le livre qu’elle lisait à côté d’elle et nous regarda. Il y avait quelque chose d’étrange dans ses yeux ; ils semblaient fatigués, distraits. Mère se leva et ouvrit les bras en signe d’accueil.


- Venez ici, mes enfants… dit-elle doucement, un léger sourire sur les lèvres.

Mère m’avait beaucoup manqué, si bien que je n’hésitai pas une seconde et allai me blottir dans ses bras. Son odeur me fit oublier ces derniers mois, et je voulus profiter de cet instant. Je fermai les yeux.

- Kintyra, viens aussi, tu n’es pas punie, tu sais ! l’entendis-je dire avant de sentir que l’étreinte s’était agrandie. Oh, mes chéries, nous sommes tous réunis ! Votre père va être si content !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helene-jacquin.toile-libre.org
Cellebiel

avatar

Messages : 383
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 26
Localisation : En bord de mer

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Mer 25 Oct - 12:04

Votre père va être si content ?????? Attends une minutes la !!! Ca veut dire quoi tout ça ?!? Ne me dis pas que le père de Lizeth est Gologmolva ? Ou alors le père des deux soeurs est toujours en vie ???
Y'a des trucs pas claires la ! Kintyra se balade dans le château comme si elle y avait toujours habité, les gardes semblent la laisser passer, enfin plus ou moins ... c'est louche !
Et qu'a vue Liz en ouvrant la porte ? ou qu'a t-elle pas vu ? ...

Je sens que dans le prochain BG on va en apprendre des choses ! La fin est proche Wink

Cellebiel
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lizeth Heliandil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 31 sur 32Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 30, 31, 32  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lizeth Heliandil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Background et Role Play :: Background-
Sauter vers: